Au bonheur des ogres

  • €2,00
    Prix unitaire par 
Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.


*

De Daniel Pennac

**

Résumé:

***

Benjamin Malaussène a un drôle de métier : bouc émissaire au service réclamations d'un grand magasin parisien où il est chargé d'apitoyer les clients grincheux. 


Une bombe, puis deux, explosent dans le magasin. Benjamin est le suspect numéro un de cette vague d'attentats aveugles. Attentats ? Aveugles ? Et s'il n'y avait que ça ! 


Quand on est l'aîné, il faut aussi survivre aux tribulations de sa tumultueuse famille: la douce Clara qui photographie comme elle respire, Thérèse l'extralucide, Louna l'amoureuse, Jérémy le curieux, le Petit rêveur, la maman et ses amants... 


Le tout sous les yeux de Julius, le chien épileptique, et de Tante Julia, journaliste volcanique. 


Quel cirque ! Avec ce premier tome des aventures de Malaussène, on plonge avec bonheur dans un univers baroque. 


Pennac multiplie les personnages secondaires, les digressions. Ça grouille comme dans une fourmilière. Le rire n'est jamais loin des larmes, le sordide côtoie le sublime. Bruno Ménard 

****

Au bonheur des ogres est un film français réalisé par Nicolas Bary, sorti en 2013.

Le film est une adaptation du roman éponyme de Daniel Pennac.

***

Synopsis:

**

Benjamin Malaussène (Raphaël Personnaz), bouc émissaire professionnel, travaille au Bonheur Parisien, un grand magasin très connu. Un jour, d'étranges événements surviennent partout où il passe, attirant les soupçons de la police et de ses collègues. Plus tard, il rencontre « tante Julia » (Bérénice Bejo), une journaliste ; ils vont commencer à résoudre les mystères tous les deux.

*